Edito de la semaine

PALABRES SOUS L’ARBRE DE LA CONNAISSANCE.
16-MÉSESTIME DE L’HUMANITÉ

Au terme de ces tours de piste préparatoires à l’élection présidentielle, l’enfant du peuple, que je suis, est agacé par la mésestime dans laquelle les protecteurs du peuple tiennent l’humanité. 

Mépris, rancœurs et pessimisme sourdent de la plupart des discours. Selon le distillat que l’on peut en faire, l’humanité se partagerait en deux catégories irréconciliables. D’un côté ceux qui ne sont bons qu’à exploiter leurs semblables et qu’il faut impitoyablement matraquer. De l’autre ceux qui ne sont bons qu’à être exploités et qu’il faut pitoyablement mettre en curatelle.

Finalement les discours ont l’effet inverse de celui qui est attendu. Les uns se mettent en position défensive en attendant des jours meilleurs. Les autres attendent qu’on les protège du pire faute de recevoir le meilleur.

Chacun voit croître et se multiplier la médiocrité dans laquelle nous entraîne cette asthénie attentiste. Mais nul ne mesure bien les efforts à consentir pour enfin en sortir.

Il manque sans doute aux docteurs de la foi politique de savoir porter un regard clinique sur les maux de la société et d’abord sur eux-mêmes.

Cependant que certains se préoccupent d’abord d’asseoir leur position, des âmes généreuses s’épuisent à chercher des thérapies universelles, des cliniciens amateurs frais-sortis des urnes prétendent infliger des médications partielles au corps social tout entier. Citoyens, dirigeants et médias s’agitent, se mirent et s’entre-miment aux sommets d’un triangle réfléchissant. Nul n’apprend aux autres à ne porter la main que là où ce serait nécessaire, utile et possible. Et finalement le citoyen-souverain n’est maître en aucune des officines censées le servir.

Sans trop forcer le trait nous pouvons dire que nous sommes asservis à ce slogan politique, implicite mais bien réel et antidémocratique : « Je sais tout, je suis omnipotent, votez pour moi, dormez en paix, je pourvoirai à tout. »

De bonnes âmes dirigeantes se lamentent sur les inégalités sociales, regrettent que les différences culturelles se perpétuent et en quelque sorte se cultivent en famille. Le réalisme devrait leur commander de se réjouir que les familles assument ainsi une large part de la mission politique qui consiste à éduquer et à élever le peuple.

De bonnes âmes dirigeantes se lamentent sur les inégalités sociales, regrettent que les différences culturelles se perpétuent et en quelque sorte se cultivent en famille. Le réalisme devrait leur commander de se réjouir que les familles assument ainsi une large part de la mission politique qui consiste à éduquer et à élever le peuple.
L’intérêt de la société est d’avoir foi en l’homme, de demander à chaque individu de prendre en main son destin, de considérer que la famille est le premier niveau de la solidarité et de la promotion sociale, de ne tolérer de gouvernance institutionnelle qu’à titre supplétif lorsque l’individu et la famille ne savent ou ne peuvent faire face à leurs obligations.

Il apparaît que nous avons laissé des hommes politiques, alternativement de droite et de gauche, également présomptueux et autoritaires, établir et conduire au chaos un système d’ingérence collective fonctionnant à contresens et à contretemps.

Une nouvelle génération d’utopistes nous propose non seulement de persister dans la même veine mais d’aller plus résolument encore dans la voie du déclin général désormai banni du vocabulaire.

Qu’il s’agisse de résoudre les problèmes économiques, sociétaux ou sécuritaires on ne nous propose guère que des mesures marquées par la mésestimation des capacités de l’individu et de l’action familiale, entachées de surestimation des possibilités de l’action collective.

Avec des méthodes dans le droit-fil de celles des régimes totalitaires de triste mémoire, l’entreprise de démolition commence par la mainmise sur la jeunesse. On soumet de fait les jeunes gens d’aujourd’hui à un régime de communication qui les conduira à la schizophrénie. Par l’oreille droite ils reçoivent de leur famille le message de consentir les efforts par lesquels ils seront formés, diplômés, et trouveront un emploi. Par l’oreille gauche ils reçoivent des apprentis sorciers le message annonciateur de la fin du travail et de l’emploi ainsi que de l’avènement à terme du tranquillisant salaire universel. Il y aurait sans doute mieux à faire pour mobiliser les énergies !

Par naïveté on a voulu croire que la mixité sociale, scolaire et géographique permettrait d’éradiquer les inégalités économiques et culturelles. C’était oublier qu’on ne peut s’affranchir du temps nécessaire pour financer et construire des logements, susciter des transferts de population, transmettre et assimiler des savoirs et des coutumes.

Des esprits doctrinaires voudraient nous faire accroire que tous les individus sont égaux en intelligence et que les meilleurs éléments travaillent mieux encore dans la mixité des niveaux. C’est oublier que tout est relatif et dénier la réalité des pratiques des notations dans les classe hétérogènes qui font glisser, vers le haut notes et appréciations, et vers le bas les niveaux. C’est ignorer ce vieil adage que me servit un jour un vieil instituteur pour tempérer mon autosatisfaction : « Au pays des aveugles, les borgnes sont rois. »
Notre système d’enseignement et de formation est à la fois l’exemple, le prototype et la cause des dysfonctionnements de la société tout entière.

Il ne faut jamais désespérer des hommes. Il faut donner à chacun sa chance et ouvrir des passerelles.

Mais ce n’est pas par des omnibus qu’on peut faire des transports express.

Non, non, non, le travail n’est pas mort, il se débande encor’. ( Air connu.)

Pierre Auguste 
Le 29 mars 2017

 

Cadre juridique des négociations d'accords collectifs

négociationLa négociation d’une convention ou d’un accord d’entreprise permet d’adapter les règles du code du travail aux spécificités et besoins de l’entreprise.

Ce sont, en principe, les délégués syndicaux qui négocient avec l’employeur. Mais pour favoriser la négociation dans les petites entreprises dépourvues de délégués syndicaux, un accord peut être conclu, sous certaines conditions, par les représentants élus du personnel au comité d’entreprise (ou à défaut par les délégués du personnel) ou, en l’absence de représentants élus, par un salarié spécifiquement mandaté. La négociation peut être obligatoire (avec des thèmes et un rythme imposés) ou libre.

Dans tous les cas, les accords d’entreprise sont soumis à certaines conditions de validité, et au respect de formalités spécifiques.

Lire la suite...

 

Tenez bon et avancez...


émigrationAlors que des messages non mesurés, contradictoires et alarmants parviennent en flux tendus à vos oreilles et démontrent toujours et encore la méconnaissance des aspects de la psychologie de masse qui font l’économie, alors que la désorganisation de l’état a montré son incapacité à fournir les moyens hivernaux essentiels à la conduite des activités, les chefs d’entreprises ont montré leur incroyable capacité à tenir la barre de leurs affaires contre tous les mauvais vents contraires.


De plus en plus nombreux sont ceux qui, excédés par des classes dirigeantes de tous bords, prennent la décision de se soustraire aux effets de mentalités sclérosées. Les médias focalisent sur quelques émigrés emblématiques. Ces arbres masquent des forêts dont il est peu parlé…

Lire la suite...

 

Passer d’une île à l’autre

mon ileJe suis confortable sur mon île. C’est chez moi. Je m’y connais. Certains vendeurs ne la quittent d’ailleurs jamais. Ils parlent sans arrêt de ce qu’ils savent faire, ce que leurs produits savent accomplir, ce qu’ils ont fait dans le passé pour d’autres clients.

Ca vous intéresse ? – Non, vous vous ennuyez. Ou dit plus crûment : vous vous en moquez.

Si je veux vraiment montrer à quelqu’un que je m’intéresse à lui, il faut que je change d’île. C’est sur l’île de l’autre que cela se passe. Je lui pose des questions : « Vous avez fait comment jusqu’à aujourd’hui ? » ou « Si vous pouviez améliorer la situation, vous feriez quoi ? »...

Lire la suite...

 

Le point sur le contrat de stage

StagiairesOfficiellement, un stagiaire ne travaille pas, il apprend.

Pour que son accueil se fasse dans de bonnes conditions, et afin d'éviter les abus, les entreprises sont soumises à une réglementation stricte concernant l'accueil de stagiaires.

Les stages en entreprise doivent ainsi impérativement s’inscrire dans le cadre de la scolarité en vue d’une initiation en milieu professionnel. 


 

Lire la suite...

 

La confiance

confiance

 

Nous sommes des observateurs privilégiés de l’économie. Nos sites d'emplois, de missions et de stages nous permettent de savoir que les processus de recrutement des entreprises ne se mettent en œuvre que lorsqu’existe la confiance entre les dirigeants et leur environnement, en particulier politique. Avant tout, les dirigeants doivent avoir confiance dans le fait que les règles du jeu ne seront pas modifiées pendant la partie, à court ou moyen terme...

Lire la suite...

 

La préparation d'un entretien selon Ben Duffy


alteriteLa préparation d'un entretien selon Ben Duffy

Dans les années 60, Ben Duffy était commercial dans une société de publicité à New York. Un jour, il apprit que la société American Tobacco cherchait une nouvelle agence de publicité. Il ne perdit pas une seule seconde pour faire jouer ses relations pour obtenir un entretien avec le Vice Président Marketing d’American Tobacco.

La veille de son rendez-vous, la nervosité prenait le dessus. Cet appel d’offres correspondait au plus gros contrat potentiel auquel son agence n’avait jamais répondu. Alors, au lieu d’utiliser son approche plutôt instinctive, il s’assit pour préparer son entretien...

Lire la suite...

 

Le point sur le contrat d'Agent Commercial

agent commercialL'agent commercial, personne physique ou société, est un commerçant qui, agissant comme mandataire indépendant, réalise des actes juridiques pour le compte de commerçants, d'industriels ou pour d'autres mandataires commerciaux.

L'agent commercial exerce une profession indépendante de mandataire, il n'est donc en aucun cas salarié des entreprises faisant appel à ses services.

 

Lire la suite...

 

L’avenir sera innovant et commercial ou ne sera pas

cible.jpg

 

Les entreprises sont mises en demeure de bouger. L’immobilisme, l’attentisme, les postures de prudence peuvent s’avérer mortifères quand le concurrent le plus direct se met à bouger. Entre eux deux, le plus souvent, il vaut mieux être celui qui bouge. Nous avons remarqué que celui qui ne bouge pas a toujours fini par tailler ses silex un peu solitaire...

Lire la suite...

 

Le point sur le contrat de travail temporaire ou d'intérim

code_du_travail.jpgLa conclusion d’un contrat de travail temporaire n’est possible que pour l’exécution d’une tâche précise et temporaire, dénommée mission, et seulement dans les cas énumérés par la loi.

Quel que soit le motif pour lequel il est conclu, un tel contrat ne peut avoir ni pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise utilisatrice.


Conclu en dehors du cadre légal, le contrat peut être considéré comme un contrat à durée indéterminée.

Lire la suite...

 

La rareté

unique

C’est bien connu, les choses rares suscitent et aiguisent notre intérêt, d’où la sempiternelle recherche de « la perle rare » dans tous les domaines de notre vie.

Il s’agit d’un automatisme qui nous ramène tout droit aux grottes des hommes préhistoriques. Quand il y avait de la nourriture, il fallait manger, car nul ne savait de quoi demain serait fait. Des milliers d’années plus tard, cette expérience a toujours des conséquences sur nous. Nos grottes sont devenues plus sophistiquées, mais le mécanisme demeure bien ancré dans notre cerveau reptilien – celui qui veille à notre survie.

Lire la suite...

 

Comment échanger des concessions

Fotolia_25713466_XS.jpgEn période tendue, il est nécessaire de rappeler quelques règles du "vivre ensemble".

Les règles des concessions, qui ont pour rôle de garantir l'existence de l'autre tout en préservant sa propre survie, sont en général des règles de pur respect...

L'échange des concessions est le coeur de la négociation. C’est ce petit bout de chemin que chacun parcourt -  l’un vers l’autre - afin de trouver un accord satisfaisant pour les deux.

Lire la suite...

 

Le point sur le CDD

fotolia 33835026 xsAujourd'hui en France, trois quarts des embauches se font en CDD. 

La conclusion d’un contrat à durée déterminée (CDD) n’est pourtant possible que pour l’exécution d’une tâche précise et temporaire et seulement dans les cas énumérés par la loi. Il doit obligatoirement faire l’objet d’un écrit 
Quel que soit le motif pour lequel il est conclu, un tel contrat ne peut avoir ni pour objet, ni pour effet, de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise. Conclu en dehors du cadre légal, il peut être considéré comme un contrat à durée indéterminée.

 

Lire la suite...

 

Le coût du zéro

zéro euro ?

 

Régulièrement, nous faisons le tour de nos concurrents et en particulier des sites qui proposent leurs services "gratuitement".
Chaque fois nous constatons que le service "in fine" n'est pas gratuit. C'est normal, il faut bien payer les développeurs, les serveurs informatiques, l'hébergement, l'électricité, les personnes qui contrôlent l'ensemble, la structure qui gère et l'état...
Le "zéro" annoncé revient le plus souvent à plus de 2 fois le prix que nous proposons, à service comparable...

Lire la suite...

 

Le point sur le contrat de Chantier

contrat de chantierLe contrat de chantier est un acte par lequel un employeur, qui exerce son exploitation dans une branche d'activité où cet usage est constant, engage un salarié en lui indiquant dès l'embauche que le louage de service est exclusivement lié à la réalisation d'un ouvrage ou de travaux précis mais dont la durée ne peut être préalablement définie avec certitude.

Particulier dans sa forme, ce type de contrat permet de se séparer des salariés embauchés pour un chantier à la fin des travaux, sans recourir au licenciement économique.

 

Lire la suite...

 

Le Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail

altLe Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, plus connu sous le sigle CHSCT, est en France une institution représentative du personnel au sein de l'entreprise ou de l'administration.

Elle est spécialisée dans les questions de santé, de sécurité et de conditions de travail.

C'est un organisme technique créé en vue d'associer le personnel au maintien et à l'amélioration des conditions d'hygiène et de sécurité dans l'entreprise.

Arrêtons nous quelques instants sur cette institution incontournable au service des salariés.

 

Lire la suite...

 

La différence entre se vendre et vendre ce que l’on fait

fotolia 27104545 xs"Il y a une différence entre se vendre et vendre ce que l’on fait"

Voici un titre qui m’a interpellé dans un journal. C’était une réplique qu’un chanteur a donnée à un journaliste. Moi, il m’a fait penser à tous ces professionnels indépendants avec lesquels je travaille et qui portent à eux tout seuls toutes les casquettes d’une entreprise : ils sont directeur général, directeur financier,  directeur marketing, directeur vente, etc.

Et c’est souvent ce dernier poste qui pose le plus de problèmes aux indépendants, moi y incluse. Il m’est plus agréable de vendre les prestations d’un confrère que les miennes.

Lire la suite...

 

La Vente L’histoire du mur rouge

alt11e soirée : L’histoire du mur rouge 
Ou comment augmenter le poids du besoin 


Nous aimons beaucoup notre foyer. Et nous n’hésitons pas à l’embellir, le mettre en valeur et le repeindre... Dernièrement, nous avions eu la glorieuse idée de faire peindre un mur du salon en rouge. Décision audacieuse, mais qui nous motivait.
 
Nous voilà partis à demander des devis à plusieurs peintres, aussi divers que  variés. Nous avions déjà reçu 2 ou 3 devis qui se valaient à peu prêt.  Monsieur Rubi s’est alors présenté chez nous. Il a fait le tour du rez-de-chaussée et a posé une série de questions...

Lire la suite...

 

Offre spéciale clients de Enligne

cadeau

Offres spéciales fidélité
aux anciens clients
sur tous les packs recrutement :

1 mois à intégral 12 mois

31 jours supplémentaires gratuits sur votre abonnements de recrutement de salariés

Valable jusqu'au 31 03 2017

Vous avez déjà été client de nos services.

Réabonnez vous, pour vous remercier de votre fidélité, Enligne ajoute 1 mois à votre abonnement tout compris*.

Profitez dès maintenant de l'offre spéciale :

 

Mis à jour ( Mercredi, 01 Mars 2017 15:52 )

Lire la suite...

 

Etendue et limites du pouvoir de surveillance du chef d'entreprise

altSelon une récente étude, les salariés consacreraient plus d'une heure par jour à surfer sur Internet à des fins personnelles pendant leurs heures de travail.
Ainsi, de nombreux employeurs ont ils décidé de filtrer l'accès au web au sein de l'entreprise en bloquant notemment l'accès aux sites frauduleux (sites de jeux ou de téléchargement illégaux...) ou aux sites qualifiés de préjudiciables à l'efficacité du salarié (réseaux sociaux, sites de videos, de musiques...).

Mais attention, tout n'est pas permis pour l'employeur.

 

Lire la suite...

 

Les nouveautés de l'accord interprofessionnel sur la sécurisation de l'emploi du 11 janvier 2013

Qualifié de "premier accord sur l'emploi depuis quarante ans" par le Président de la République, l'accord sur l'emploi signé le 11 janvier 2013 par les partenaires sociaux était très attendu par les employeurs.

Cet accord se révèle au premier abord positif et semble répondre à un objectif commun pour le patronat et les salariés : la santé économique de l'entreprise et donc sa pérennité. Il apporte plus de souplesse aux entreprises tout en offrant un soutien et des avantages supplémentaires aux salariés.

Cet accord s'articule principalement autour de cinq axes.

 

Lire la suite...

 

<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>

Page 6 de 8

Accessibilité
Increase Font Size Option 5 Reset Font Size Option 5 Decrease Font Size Option 5
Changer le fond
basic_bleu
Visiteurs
41 Visiteurs connectés